Adresse & Contact

Notre adresse

Cirque de Vogna 39240 Arinthod

GPS

46.398821, 5.592412

Téléphone

-

E-mail

-

Web

-

À proximité d’Arinthod se trouve un magnifique cirque, celui de Vogna. Celui-ci a été creusé dans la roche calcaire par le glacier qui recouvrait le Jura durant la glaciation de Riss. Celle-ci a démarré il y a 650 000 ans pour se terminer il y a 120000 ans. Elle a été suivie par la glaciation de Würm (60000 à 18000 ans). La superficie occupée par le glacier de la période würmienne a été plus petite. L’emprise du glacier a pu être déterminée par la position des moraines que le glacier poussait devant lui. Il y a 20000 ans, le glacier s’arrêtait à l’est d’une ligne allant d’Orgelet à Nantua. Il semble donc que le cirque de Vogna n’était pas couvert par le glacier de la glaciation de Würm ou était à sa limite ouest.

Le glacier qui se trouvait dans le cirque a, lors de sa disparition, laissé sur place un gros rocher, la Pierre Enon. Ce bloc erratique est situé en bordure est du cirque à quelques dizaines de mètres de la falaise. Il se peut que ce bloc se soit détaché de la paroi rocheuse lors du retrait des glaces pour atterrir au bord de la langue de glace. Il aurait pris sa place actuelle lors de la disparition du glacier. Ce bloc a une forme cubique et est posé sur une de ses pointes. Il a environ 8 m de hauteur pour une largeur de 6 m. Son épaisseur est d’environ 4,50 m. Son volume est estimé à 200 m3 soit environ 400 tonnes. Son nom viendrait du celtique “hénon” ou du grec “henos” qui signifierais vieillard.

La forme caractéristique du bloc a marqué les esprits des peuples anciens. La tradition orale signale le site comme un lieu de culte celte. Il est indéniable que les peuples ayant précédé les Romains dans cette contrée, très proche de la nature, ont vu dans cette pierre une manifestation des dieux. On rapporte qu’au XVIIIe siècle quatre pierres coniques (des menhirs ?) encadraient la Pierre Enon. La tradition rapporte également que le lieu était utilisé par un collège de druidesses. Nous savons que les druides utilisaient des lieux en hauteur pour prononcer leur oracle ou rendre la justice. Ces lieux, dénommés Gorsedden (le siège des Gores ou Druides), étaient souvent placés au sommet de rochers. Une légende signale la présence à cet endroit de fées. Ces belles dames dansaient autour de la Pierre Enon au clair de lune. Elles étaient fort gaies et moqueuses, mais toujours insaisissables et se rendaient invisibles si l’on voulait les approcher.

Pour y aller : D’Arinthod, prenez la D80 pour Néglia puis poursuivez jusqu’à Vogna et prenez le chemin de la Pierre Enon.