Adresse & Contact

Notre adresse

71250 LOURNAND

GPS

46.461130009852, 4.6469668788208

Téléphone

Castrum primitif, cité au IXe siècle; en septembre 888, Bernoêl Dis et ses fils vendent à Sicbortus des terres par un acte passé au château de Lourdon. Il devint ensuite siège d’une viguerie, et fut inclus dans la donation faite en 910 par le comte de Mâcon au moine Bernon pour fonder l’abbaye de Cluny. En 1093, Arnaud est cité comme le premier doyen de Lourdon. Malgré un traité pour la paix, Guillaume 1er, Comte de Chalon, avec une bande de Brabançons fournie par Frédéric Barberousse et l’appui des seigneurs de Brancion, ravagea la vallée de la Grosne. Ces pillards prirent le château de Lourdon en 1156. Appelé à l’aide par l’abbé Etienne, Louis VII, vint chasser les brigands et déposséder Guillaume de ses biens. Une paix fut signée au château de Lourdon en 1180. En 1471 Claude du Blé, nommé capitaine de Lourdon par Charles le Téméraire, enleva la forteresse aux moines et l’occupa jusqu’en 1476. Remis en possession de leur château de Lourdon, l’abbé Jean de Bourbon fit réparer les dommages, restaurer l’enceinte du donjon et construire une tour au sud et divers bâtiments annexes. Les calvinistes vinrent l’assiéger en 1562, après avoir saccagé et pillé le monastère de Cluny. Il fut reconstruit par Claude de Guise en 1586, le remit en état de défense et éleva de nouveaux bâtiments, notamment l’énigmatique jeu de paume, et entoura le domaine d’une enceinte. A l’assemblées des États tenues vers 1622; “avis de l’évêque Gaspard Dinet sur la nécessité de démolir le château. Consentement donné par le Duc de Bellegarde à sa démolition moyennant indemnité à l’abbé de Cluny. Le cardinal de Richelieu, abbé de Cluny, demandant 60 000 livres, les États de Bourgogne et du Mâconnais se sont imposés à cette somme, en 1632, pour payer l’indemnité de la démolition.
Les ruines du château de Lourdon qui dressent leur neuf piliers carrés sur une butte au nord du village de Lournand comptent parmi les plus pittoresques de la Bourgogne. Le château est construit à trois kilomètres au nord de Cluny. Il se dresse au sommet d’une butte orientée nord-est, sud-ouest, et est précédé au sud d’une terrasse de même taille. La façade la plus spectaculaire est la façade sud, côté village, qui est ornée de neuf énormes piliers carrés de maçonnerie, correspondant aux ruines d’un jeu de paume. Cette façade est également munie d’une tour circulaire demie-hors-œuvre, avec cave, rez-de-chaussée et deux étages, qui était encore habitée au début du XXe siècle. A gauche de la tour, une poterne permet d’entrer dans une première cours, puis dans “la vaste salle du jeu de paume”. Une entrée plus importante, au nord-est, est défendue par une tour circulaire. La partie nord-ouest du château est moins lisible. On y voit d’énormes blocs de murailles effondrés suite à la destruction du XVIIe siècle, et on y remarque également un départ d’escalier en vis. Au XVIe siècle, la butte a été dotée à la base d’une enceinte, qui forme un polygone irrégulier de 800 mètres de diamètre. Il en reste plusieurs tours basses sans canonnières, et la chapelle Saint-Hubert, dont le choeur forme tour de flanquement, et qui a été dotée de créneaux au siècle dernier.

Château de Lourdon 71250 Lournand, propriété d’une association, vestiges visibles de l’extérieur, des bénévoles poursuivent le débroussaillage et la clôture du site à raison de deux samedis par mois. Visites lors des Journées du patrimoine.